Siécle de Louis XIV: auquel on a joint un Précis du siécle de Louis XV

Front Cover
Plomteux, 1772 - 575 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 489 - Bastille, où il fut logé aussi bien qu'on peut l'être dans le château. On ne lui refusait rien de ce qu'il demandait. Son plus grand goût était pour le linge d'une finesse extraordinaire, et pour les dentelles. Il jouait de la guitare.
Page 145 - Je fis le chien couchant auprès d'un grand seigneur; Je me vis toujours pauvre, et tâchai de paraître : Je vécus dans la peine, espérant le bonheur, Et mourus sur un coffre en attendant mon maître.
Page 204 - Pour mériter son cœur, pour plaire à ses beaux yeux, J'ai fait la guerre aux rois: je l'aurais faite aux dieux...
Page 162 - Le quatrième siècle est celui qu'on nomme le siècle de Louis XIV , et c'est peut-être celui des quatre qui approche le plus de la perfection. Enrichi des découvertes des trois autres, il a plus fait en certains genres que les trois ensemble.
Page 557 - Enfin il a fallu que je lui ordonne de se retirer, parce que tout ce qui passait par lui perdait de la grandeur et de la force qu'on doit avoir en exécutant les ordres d'un roi de France.
Page 551 - VOUS recommande plus fortement est de n'oublier jamais les obligations que vous avez à Dieu. Souvenez-vous que vous lui devez tout ce que vous êtes. Tâchez de conserver la paix avec vos voisins. J'ai trop aimé la guerre; ne m'imitez pas en cela, non plus que dans les trop grandes dépenses que j'ai faites.
Page 490 - Parmi les personnes qui ont eu une connaissance immédiate de ce fait , il y en a une très-digne de foi qui vit encore. M. de Chamillart fut le dernier ministre qui eut cet étrange secret. Le second maréchal de la Feuillade, son gendre, m'a dit qu'à la mort de son beau-père, il le conjura à genoux de lui apprendre ce que c'était que cet homme , qu'on ne connut jamais que sous le nom de l'homme au masque de fer. Chamillart lui répondit que c'était le secret de l'État , et qu'il avait fait...

Bibliographic information