Page images
PDF

publiés por différens professeurs de et dont les auteurs sont Lepechin, Moscoa.' Le journal de Moscou, Osereizkowsky , Sokolow , Sujew et rédigé par Karamsin, contient quels autres; 6) l'ouvrage français du comte quefois des morceaux originaux sur de Rasoumowsky, sur la mineralogie; la morale et la politique. Ce journal 7) Pallas Flora Rossica, ou descripest toujours très-estimé.

tion économique et botanique de

toutes les plantes qui viennent Politique et économie rurale. spontanémeni en Russie, accompagné

d'un grand nombre de planches. Le Les principaux ouvrages sur la poli- texte est en langue russe et latine ; 8) tique ont élé traduits en russe; lels soot: élémens d'histoire naturelle par Palde l'esprit, par Helvetius; l'esprit las; 9) mémoire sur la nécessité des lois et les considérations sur les d'examiner les propriéte's medicales causes de la grandeur et de la déca- des plantes indigènes, par Lepechin, dence des Romains, par Monles. En ouvrages éirangers , on a traduit quieu; le projet de pair perpetuelle en russe , de l'abbé de S. Pierre; un grand ) Principes de physique, par nombre d'articles de l'encyclopédie; Loke; 2) Lettres d'Euler à une prinles mémoires de Sully ; les intéret's cesse d'Allemagne; 3) leçons de phydes nations de l'Europe, relative- sique experimentale, par Krafı; 4) les inent au commerce; de l'adminis. cuvres de Buffon; 5) elemen's de tration des finances de la France, chimie théorique et pratique, par par Necker; Teslinstitations politiques Macquer; 6) la chimie d'Erxleben; 'du baron de Biclefeld elc.

7) l'histoire naturelle de Leske; 8) les Les mémoires de la société libre

ouvrages d'histoire naturelle de Paléconomique de Pétersbourg, dont

las; 9) la minéralogie de Cronstædt ,

10, 11 et 12) celles de Walch, Lehil a déjà paru 45 volumes in-8. renferment un grand nombre d'excellens

mann et Kirwan ; 13) la description mémoire's sur toutes les parties de l'éco

mineralogique des montagnes d'Alnomie rurale et domestique ; ouire cela

tai , par Řenovanz; 14) la minerala MM. Willmann et Jannon viennent gie de Cancrinus et plusicurs autres. de publier deux mémoires en langue allernande, l'un sur la culture des

Mathéniatiques. abeilles, et l'autre sur l'art d'élever le bétail.

Outre les mémoires de mathématiques insérés dans la collection de l'a

cadémie , par Rumowsky , KoteiPhysique et histoire naturelle.

nikow, Inochodzow, etc. on peut

citer 1) un mémoire sur l'équilibre et Ces dear sciences ont été enrichies

le mouvement des corps; par Koteld'un grand nombre d'ouvrages origi

nikow ; 2) projet pour perfectionner naux et de traductions. Parmi les

la science de l'arpentage , par Swjepremiers on compte :

tuschkin ; 3) des élemens de matheI) les élémens de métallurgie de mariques, par Koselsky, Anilschlow Michel Lomonossow; 2) la minera- et Ruinowsky , et parini les traduet logie de Wallerius, traduit en russe tions, on compte celle du compenpar Schlatter;3) de cupro et auri-gallo dium Matheseos de Wolff, celle de magnetico , par Lehmann ; 4) investia ,la théorie de la construction des gatio paralaxeos solis er observatione vaisseaux d'Euler, fait par GoloTransitus Veneris per discum Solis etc, ein, celle de la metallurgie et geomeauctore Steph. Rumowsky; 5) plu- Irie souterraine de Winkler, par sieurs mémoires insérés dans la col- Martow, ei les élémens d'algèbre, par lection de l'académie de Pérersbourg, Fuss.

Poésie.

Théâtre dans le goût de Molière; la

plupart ont eu des succès, et quelquos. Les muses ne se sont montrées en voe's même oot été traduites eo alleRussie , que sous le regne de Pierre ler. mand. Avant cette époque, la poésie russe se

Petrow, bibliothécaire de' Cathe. bornaita des cantiques spirituels, et å rine II. a publié une collection de une collection de pseauines rimés. Les premiers qui se visiingurrent dans cette !

poésies lyriques , et une traduction en carrière , étaient Lomonossow et Sun Proses uus

Su prose, du Paradis perdu de Milton. marokow. Le premier perfection na la Le sénateur Jelagin , est connu par langue russe , et en fxa les principes : une histoire de la Russie , par plusieurs ses Odes sont regardées comme classic poésies lyriques, satyres , et par des ques, et son épiire sur le verre a été iraductions heureuses des pièces de traduire en français , par le comie de Destouches. Schouvaloff.

Kosawdawlew et Ossipow se sont Alexandre Sumarokow peut être distingués, le premier par de bonnes regardé comme le fondateur du théâtre traductions de l'allemand, et l'autre russe. Il a également beaucoup con- par une Eneïde travestie. tribué au perfectionnement de la poé- Cheraskow s'est acquis une grande sie et de la langue russe, mais la car- réputation par deux poëmes épiques , la rière dans laquelle il s'est le plus dis- Rossiade, et la bataille de Tschesme. tingué, est celle du phéâtre. Il fut se- Il a travaillé pour le théâtre; ses dercondé par un acteur nommé Wolkow, niers ouvrages sont : Numa Pompilius, qui forma une société ambulante, et roman historique doos le genre de Téjoua avec tant de succes, que l'impé- lénaque, et un poëme intitulé : Cadratrice Elisabeth l'appela en 1751, nius 'el Harmonie. Ses ouvrages opt Pétersbourg, où elle établit un théâtre paru à Moscou en 5 à 6 volumes in-8. national, dont Wolkow fut le premier Knieschnin a donné une tragédie acteur. On représenin sur ce théâtre, les tragédies de Sumarokow, des tra

re, de Didon, et une comédie, le Gloductions de Molière, Corneille, Vol.

rieux , plusieurs épitres et salyres, et laire , etc. Gatherine II lui accorda

une traduc:ion libre de la Henriade sa protection, el accorda des lettres

de Voltaire. de noblesse et des pensions à Wolkow Le chevalier Derschawin s'est dire et à son frère, égaleinent acteur. , tingué par un grand nombre d'excelSumarokow débuta dans la carrière

lenies poésies, dont Kolzebue a tralittéraire , par ses chansons d'amour ,

duit plusieurs en allemand. On a fait qui furent apprises par ceur, et pasa

une nouvelle édition de ses ouvrages

à Moscou, sèrent dans la bouche du peuple. Il composa ensuite sa tragédie de Korew,

Le noin de Karamsin est connu par qui fut représentée à la cour et ap

ses voyages; il a donné en outre pluplaudie. Enhardi par ce succès, il pu

sieurs cogies, dont celui de Julie el blia plusieurs suires tragédies et co

Elise a été traduit en français et en médies, et enfin deux opéras , Alceste

allemand. Il a traduit encore, les et Céphale, et Procris. Il mourut à

Conics moraux de Marmontel, et pu. Moscou en 1777 , cuinblé d'hoqueurs

blie dans ce moment un alınanach des el de richesses.

muses, intitulé les Aonides. Parmi les poètes russes modernes, Romans et piècos de théâtre. on peut citer "Wisin, Petrow , Jelagin, Kosawdawlew, Ossipow, Che- La majeure partie des romans russes raskow , Knieschnin ei Derschawin. consiste en traductions, souvent foires

Wisin a publié plusieurs pièces de sans choix et sans gout. Parmi les meilleurs on peut citer les suivantes : Théophraste ; les dialogues des I) Belisaire de Marniontel ; 2) Can.. morts de Lucien , Ælien , Herodien, dide de Voltaire , 3) Humphry Diodore de Sicile , Xenophon etc. Klinker; 4) les aventures de Joseph Des auteurs latins , on a traduit Andrews ; 5) Tom Jones ; 6) Jona, quelques ouvrages de Cicéron , Jules than Wildt; 7) Gil-Blas ; 8) le Cesar , Vellejus Paterculus, SueBachelier de Salamanque ; g) le tonius, Valerius maximus; les Géor. Diable boileus ; 10) voyages de giques et l'Eneide de Virgile ; Tam Gulliver ; II) les Incas de Mar- ciie , Terence ; les métamorphoses montel ; 12) les voyages d'Ana, d'Ovide, les odes d'Horace; Titecharsis ; 13) Werther ; 14) Numa Live, Justinus , Curtius, Cornelius Pompilius de Florian; 15) les nou- Nepos, etc. velles de Florian ; 16) Clarisse , Pamela et Grandison , quelques ou NOTICES. vrages de Meissner, etc.

Les pièces de Kotzebue se soutien- Le catalogue de la foire de pic dent toujours, et donient a-peu-près la

ques de Leipsic est plus volumineux mesure du goût du public en fait de

que ceux des aonées précédentes, et théâtre. Plusieurs pièces de Lessing,

l'on peut dire plus riche en bons qude Goethe, Golter etc. ont été tra

vrages de tout genre. Le nombre totul duites , et parmi celles d'auteurs russes

des ouvrages qui ont paru en Alleon distingue quelques-unes de Loisin

magne, depuis la Suint - Michel de et de Cheraskow.

l'année 1802 jusqu'à Pâques de l'an Au nombre des traductions ci-dessus

1803, se niopie à 290), parmi lesquels indiquées , il faut ajouter encore les

on compte 276 romaos et 58 pièces de suivantes ; 1) les dialogues de S.

théâtre. Nous donnerons, dans le cahier Evremond ; 2) l'histoire du com

prochain , un aperçu général de tous merce par Anderson , et son voyagc

les ouvrages marquans , classé par orautour du monde ; 3) l'histoire de dre des matières. l'Amérique, par Robertson ; 4) l'histoire de Charles V, du même auteur; 5) Phistoire des peuples mongols,

Le professeur Jahn à Vienne, et le par Pallas ; 6) l'histoire de Jean So

savani syrien Aryda se proposent de biesky , par l'abbé Coyer; 7) l'his

publier une édition complète des æu. Loiro de Dannemarc, par Mallet ; 8)

vres d'Hariri , dont le texte sera l'histoire générale des voyages ; 9) corrigé et vérifié d'après quatre males découvertes des Russes, par Core ; 10) les scriptores historiae

duscrits de la biblioibèque impériale. Augustanae; 11) les æuvres de Fréderic II, Rousseau, Voltaire , Buf- "Le journal que M. Korzebue pufon , Leibnitz, Klopstock, Gellert, blie à Berlin, convient les polices suiWolf, Lessing etc. Catherine II a vanies sur l'état actuel des théâtres de fait traduire les voyages d'Arthur Pétersboure. Young en Irlande ; pour répondre L'empereur paie annuellement à la dans son empire le goût de l'agri. direction du thcatre de la cour, la culturc et de l'économie rurale. somme de 234,000 roublee, ( le rou

ble à 3 livres 5 gols de France), la Littérature Grecque et Romaine. recette annuelle de ce théâtre se

monie à la somine de 130,000 rouParmi les auteurs grecs on a traduit bles, de sorte que la recette totale en Russe, les oeuvres de Platon, se monte à 364,000 roubles ; en red'Hesiode, d'Homère, à l'exceplion vanche la direction est obligée d'entrede l'Odyssée ; les caractères de tenir le théâtre français et russe, l'or

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

chestre , les employés, et de fournir

double les frais des ballets. La troupe fran. Journal de Francfort. ..., çaise , qui représente aussi des opéras, Speciateur du Nord. ..... coûte annuellement 90,000 roubles, et Journal de Manheim. .... 39 la troupe russe 35,000 , l'orchestre. Journal des dames et des modes 60,000, et les ballets 40,000 roubles. de Francfort. ii...... Le surplus est employé aux costumes Journal de Bruxelles. ..... etc. Le chef de la direction est le Archives du Nord....... chambellaa comie de Narischkin ; le sous-direcieur est le conseiller de . Journaux anglais. Kluschin , qui est chargé en même tems de la censure des pièces. L'or- The Morning chronicle. .... chestre est dirigé par le célèbre Mara

- Star. . . . .. . . . tini , connu par ses belles composi

- Times. : ............. tions de la Cosa rara et de l'arbore

- Courier. : ........ di Diana.

- Morning Herald. . . . . . 260

London chronicle. ....,

- Express Herald, ...... Liste des journaux français et - S. James, chronicle. .... i anglais, avec leurs prix, tels '- Loyd's evening post......

- London Packet. : ....... qu'on peut se les procurer au bureau des postes à Moscou."

- Bell's weekly messenger. . . 130, N. B. Les prix sont évalués en roubles; le rouble à raison de 3 livres 5'sols de France. '

Le pombre des journaux anglais a élé

augmenié, comacocer de l'an 1803, Courier du Bas-Rhin. .....

des quatre suivans. u Gazette de Hambourg. ......

32

ist seis.. Mercure universel....... 31 ) The gentlemans monthly misGazelte de Leyde. ......... 32 cellany; un cahier par mois , Le Nord littéraire. .....:;•20. prix 3 pences.. it is

Journaux de Paris, 2) The Censor , imitation du Le Moniteur. ...... ...130 spectateur; un cabier par mois, La clef du cabinet. ...... 72

prix 4 pences, La gazeite de France. ...... 72 Journal des défenseurs de la 3) Egeria, or elementary studies

Patrie. : ........... 72 on the progress of nations in po. Journal de Paris. ...,

litical economy, legislation and Magasin encyclopédique. . ;..' La décade philosophique. :.

government ; un cahier par Journal général de la littérature ****

mois. ; '' ! 9:40... Den de France. .....:::: Annales des arts. ...in 354) The litterary journal ; une Mercure de France. .. 58 feuille par semaine. Prix I sh.

...i

ur ir, jenis bawa 't

Roubles

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

i

Nous avons annoncé dans notre dernier cahier, un aperçu général et classé par ordre de matières, des meilleurs ouvrages qui ont paru à la dernière foira de Leiysic. Le nombre total des ouvrages publiés depuis la Saint-Michel 1802, jusqu'à Pâques. 1803, se monte à près de 3000 , dont environ un tiers en traductions et réimpressions. Il resterait donc à-peu-près 2000 ouvrages nous veaux, en y ajoutant environ 1000 autres annoncés comme devant paraître à la foire de Saint-Michel prochain ; on pourra évaluer à 3000, le nombre des ouvrages nouveaux qui ont paru dans le cours d'une année. En France, le nombre des ouvrages qui paraissent par an, se monte, d'après le recensement qu'en a fait le Journal général de la littérature de France, à-peu-près à 1200on peut admettre le même nombre pour l'Angleterre. Mais ce qu'on remarqua particulièrement dans les productions allemandes, c'est le grand nombre de journaux de tout genre , qui circulent dans toutes les classes de la société et qui contribuent beaucoup à répandre le goût de l'instruction. On verra par l'aperçu suivant, que chaque science compte plusieurs journaux ; la physique, par exemple, en coinpte trois à quatre; la chimie cinq à six; la médecine huit à dix; la Botanique cinq à six, etc. Outre ces journaux scientifiques, il existe un grand nombre de journaux littéraires , qui rendent compte des productions du jour. Chaque université publie.le sien; ceux de Jena , de Leip. sic, d'Erlang et de Salzbourg, se distinguent surtout par l'exactitude et la mérite des analyses , qui présentent toujours une idée complète de l'ouvrage. Il existe enfin des journaux destinés aux arts, aux métiers, aux nouvelles inventions, au commerce, à l'éducation, à l'instruction du peuple , au culte, la morale, aux spectacles, à la musique, etc, et qui, circulant dans tous les états de la société, favorisent la culture de l'esprit, et servent à répandre des connaissances utiles.!

Nous prévenons le lecteur, que l'aperçu suivant n'est que l'extrait choisi des ouvrages qui méritent une attention particulière, et qu'on en a retranché plus de la moitié du catalogue, composé de 350 pages in-8., en supprimant la presque totalité des romans et des pièces de théâtre, et la majeure partie de ceux qui ont paru sur la théologie, l'instruction et l'éducation, et d'autres objets d'un intérêt moins général ou local.

Journal de la littérature étrangère; III, année, No. 8.

[ocr errors]
« PreviousContinue »