Page images
PDF

Marci Antonini , commenta

430 pages in-8. Erlang. Schuriorum libri duodecim, græce ad

bart. 2 rxd. 16 gr. .codicum manuscriptorum fidem Il n'existait jusqu'ici que deux traemendavit, notationem varieta. ductions allemandes, des lettres de tis lectionum et internrototipom Pline ; celle de Sartorius de 1711,

et celle de Schmidt de 1782. Le iralatinam castigatam adjunxit, du

bugaran wajunit , ducteur actuel a parfaitement saisi Gatakeri aliorumque notas cum l'esprit de son auteur, avec lequel il suis animadversionibus indicia s'est familiarisé depuis longlems, par busque locupletissimis adjecit. une excellente traduction de l'éloge J. M. Schuliz. Vol. Ier. Anto- de Trajan ; par des lettres sur le nini textum grecum, interpre- caractère de Pline le jeune, et par tationem latinam et lectionum

l'essai d'une traduction des lettres

de Pline. D'après cet essai, on pouvait varietatem continens. 457 pag. se promettre quelque chose de parin-8. Slesvicæ. Roehs, 2 rxd. fait, celle altenie n'a pas été trompée. 20 gr.

Sophoclis tragedie septem ex Cette nonvelle édition critique a été recensione Brunkii, cum Brunki. faite d'après plusieurs manuscrits com- anis selectis paucisque suis nomuniqués à l'éditeur. Tels sont, pour tis. Pars prior, Eleciram, Antile texte en général, les cod. pala gonam et Trachinias complexa ; tini, vaticapi, et plusieurs manuscrits

pars posterior, Philoctet. @dip. contenant des fragmens. Outre les extraits de Hoeschelius, et dont Ca

Tyr. Ajacem et ad. Col. con-, saubon a fait usage , l'éditeur a con- plexa ; in usum pralectionum sulté 5 manuscrir's du vatican ; 4 de academicarum edidit Laurenla bibliothèque Médicis de Florence ; tius Sahl. 208 et 312 p. in-8. I de Paris et 1 de Wolfenbuttel, dont

Copenhague. Proft. i rxd. 16 g. il expose les fragtens dans un tableau inséré page 29 * 30.

L'éditenr n'a pas jugé à propos de En parlant des éditions, il convient préface, il a fait réimprimer celle que

s'expliquer sur son plan; au lieu de qu'il n'a pu se procurer la seconde 'Brunck a mise à la tête de son édide Bale ;'de 1568 , qu'il croit cepen

rion. de 1986. La seconde partie est dant en tout conforme à celle de

précédée de quelques observations de Strasbourg de 1590. On trouve ensuite Tragediæ oriu , progressu et usu , les prolégomènes de Gataker , Ca

qui 'offrent rien d'intéressant. saubon , et les jugemens que d'autres

Le texte de Sophocle a été réimauteurs ont porté sur Marc Antonin.

primé d'après l'édition citée de Brunck, Les commentaires de l'éditeur , et

de 1786', et les notes ont été cond'autres écrivains suivront dans le se

servées. L'éditeur les a abrégées, on cond volume ; cependant on trouve

ne sait trop pourquoi , il en a ajouré déja dans celui-ci des observations sur

lui-niême quelques-unes au premier les variantes , ei sur les opinions d'au

sur les opinions d'au- volume. Da resie, cette édition de se tres savans.

distingue ni par les observations de

l'auteur , ni par la correction des Die briefe des Plinius; Lettres éditeurs. de Pline, traduites et accom- LITTÉRATURE ORIENTALE. pagnées de notes, par J. A. Schafer. 2 volumes de 234 et Asiatisches magazin; Magasin

asiatique, publié par Jules de Timeur dans l'Indoustan, den Klaproth; cahier XI. in-8. crit par Dsheffer eddin Ali Yezdy ; Weimar. Bureau d'industrie. et 2) la continuation du Baghuac Prix pour douze cahiers, 6rxd. Geeta, traduit par Dr. Majer dos

* près la rraduction française de cet ouCe cahier offre ; 1) la campagne vrage.

CINQUIÈ ME CLASS E.

EUVRES MÊLÉES. par an, dont le prix est de 12 lire de

Florence. Annali dell' academia italiana.

na. Philosophical transactions abridCahiers 1 à 3, ou tome I. in-8.

ged; 'Abrégé des transactions Florence. Pagani.

philosophiques. Vol. I, partie Cette académie dispersée par toute

Ire. in - 4. Londres. White, l'Italie , est composée de quaire-vingts

i liv. st. I s. iRembres italiens, dont 40 membres

Le quatre-vingt-douzième volume ordinaires, et 40 correspondans; outre

des transactions philosophiques, vient 40 membres étrangers de toutes les

toutes les d'être terminé. Celle collection de nations, et un grand nombre d'associés mémoires de inérite différent, offre honoraires et d'associés libres. ..

un corps d'ouvrage pareil à celui des L'éditeur de ces annales est l'abbé mémoires de l'académie des sciences de Giacomo Sacchetti, professeur à Paris, et dont le prix et la rareté réclaSienne , et secrétaire de l'académie maient depuis longtems, un extrait Italienne.

abrégé. Plusieurs auteurs s'en sont Les méinoires contenus dans le pre occupés, avec plus ou moins de succes, mier cahier, sont de G. Sacchetti. entr'autres Baddam , qui a publié 10 du chanoine; Grillet; d'Ant. Cerati, dú volumes in-8., dont le dernier a paru comte de Vargasa; du Dr. Giov, en 1741 et qui contiennent 450 numéros. Carradori.

Après la conclusion de l'abrégé de Bad.

dam', M. Bremond publia un index Dans le second , on remarque; 1) un des transactions, en français, accomarticle bibliographique, qui contient des pagné d'une liste des ouvrages publiés éclaircissemens sur les éditions d'Aldini;

chaque année. Enfin, le dernier abrégé 2) un mémoire sur l'adhésion et l'attrac

qui paru est celui des medical papers, tion , et plusieurs autres sur les pro- du Dr. Mikles, publié en 1745 en 2 grès de l'esprit humain , et sur l'histoire volumes in-8. Ćei extrait n'excède que littéraire. Les auteurs 'sont ; Sacchetti, de 20 numéros celui du Dr. Baddam , Giovio, Ciocchi , Carradori , Ghe

et ne convient, le plus souvent, que des rardo de Rossy , Angelo Mazzá et copies littérales. Nous passons sous Grillet.

silence d'autres abrégés, à-peu-près Le troisième cahier, qui complerte oubliés, tels que celui de Lowthorp de le premier volume contient entr'autres, 1705; Molte de 1725; Jones de 1721 ; un excellent mémoire du chanoine Griler Martin de 1733. let sur la culture ci la préparation Les éditeurs de celui-ci ont pensé , du chanvre , pour en fabriquer de la avec raison, qu'une grande partie des Loile et du drap fin.

premiers volumes, a perdu de son intéres Il eb parait ia cahiers, ou 4 volumes et de son mérite par les découvertes

Lites depois, et par d'autres ouvrages littéraires, par D. H. Hegewisch. plus cxacis et plus scientifiques, qui ont 18 feuilles in-8. Kiel, librairie paru dans ces derniers iems. On a

a

academigueired

académique. I rxd. donc omis une grande partie de ces essais, pour ne conserver que les Une bonne partie de ces mémoires mémoires d'une certaine importance; ont déia paru imprimés: la collection d'autres écrits sur des matières qui ont

qu'on vient de publier n'en sera pas été plus approfondies par les écrivains

moins bien accueillie, parcequ'on y suivanis, n'ont été conservées qu'en ex

· trouve des notices aussi curieuses traits. On a cependant indiqué à leurs

qu'intéressantes, qu'on aime toujours places respectives, les titres des mé- ?

à se rappeler. moires supprimés dans cette collection.

Le premier morceauintilulé : SouveEofio on a revu et corrigé le style de nirs

nirs d'un voyage fait à Stokholm en ceux qui ont été conservés, et en se boroant aux inventions , expériences et

1794, contient plusieurs renseignemens

nouveaux sur celle capitale, et sur découvertes faites pendant près de qua- l'état de la littérature en Suède. On tre-vingt-dix ans, l'ouvrage offre une

y trouve enir'autres, une convercollection intéressante des objets les :

sation curieuse de l'auteur avec le plus importans qui ont occupé la so

Dr. Sparrmann, sur le système de ciété royale, depuis son institution jus

Swedenborg ; 2) du caractère littéraire qu'à nos jours.

de Tacite ; développement des causes Les huils numéros qui composent le qui ont contribué à former le goût présent volume, nc contiennent qu'un de Tacite;3) les Aramæéns ou syriens; petit nombre d'articles, en compa- essai sur l'histoire de cet ancien peuple, raison de la grande quantité des urciens qu'on a presque absolument négligée volumes. Le choix était sans doute jusqu'ici ; l'auieur à rassemblé tout ce difficile, et plasieurs articles intéressans qui nous en reste ; 4) de l'Alexias ont été supprimés, pendant qu'on en a d'Anna Comnena; observations sur la conserré d'autres de très-peu d'impor- vie de certe femine instruite, et sur le tance; tels soot, par exemple 1) fa des- caractère des Byzantios , qu'on trouve criprion d'un veau monstrueux; 2) la développé dans son histoire; 5) exabiographie de M. Farmal,de Toulouse; men de la question , laquelle des 3) les expériences faites avec la rosée nations européennes , a été la prede mai; 4) la pierre trouvée dans la miére à embrasser et à faire usage du tête d'un serpent; 5) la faculté du systéme mercantil ? "L'auteur préSalamandre de résister au feu, etc. lend que c'est Colbert qui a introduit Les planches sont au nombre de quatre, le premier ce kystème en France; il et le portrait de Nosion sert de fron- lui a peut-être échappé que Venise tispice. Walau bolni

coonaissait déja ce système, dans le

XVe siècle ; 6) observations sur les L'Italie et l'Angleterre. chacune écrits de l'empereur Julien, et sur le

caractère de cet empereur. Après dans un de ses enfans, in-8.

avoir cité tous les écriis de Julien', et Londres. Clarke. 2 s.

indiqué le conicou de chacun, l'auteur Parallèle entre Skakespeare. et

montre qu'un des grands traits de son

caracıére, était son amour pour les Michel-Angelo, qui vivaieni tous les

sciences et les conversations scieniideux dans le XVIe siècle, et dans une

fiques. Son attachement à la religion période très intéressante pour l'histoire

grecque est expliqué par son édude la littérature.

cation, et l'instruction reçue de savans

payeas, par sa prédilection pour la Historische und litterarische auf- literature

auf- littérature grecque', et par les persésoze; Mémoires historiques et cutions qu'il a essuyées de la part des

chrétiens; 7) parallèle entre les In« Pour terminer ce différend, la prodous et les Chinois; morceau tout « cession n'eut pas licu , et, dans le en faveur des Chinois ; 8) sur Adam de « discours prononcé à cette occasion ,, Breme, notices sur sa vie , et fragmens" on évita de faire mention du chande son histoire ; 9) vie d'Otton de ar celier de l'université. » Freysingen; 10) sur l'histoire de la 3) Du cabinet de gros Hessois , ou Grande-Bretagne, par Macpherson. description des monnaies de gros Ce dernier a éclairé la période de de la maison de Hesse. Cette desl'histoire, dont il s'occupe dans son cription en contient" 166 espèces. ouvrage; on lui a reproché une trop .4) De l'ouvrage de l'abbé Quillet, grande partialité pour la famille des intitulé ; Callipedia , sive de pula Štuart, l'auteur cherche à le justifier; chræ prolis habendæ ratione , poema II) discours prononcé en mémoire du didacticon. Analyse plaisante de ce comte de Bernstorff, le 28 d'août 1797. poëme, dont le médecin Caillau a'

donné une traduction française. On Historisch - litterarisch - artistis. voit, par les passages cités, que l'abbé

ches magazin; Magasin histo- était mieux instruit dans ceite partie rigue. littéraire et des arts que plusieurs médecins qui ont traité publié par J. G. Meusel. T. I le même sujet.

· 5) et 6) Notices sur la vie de Zurich. Gessner.

Wolfgang Fabricius Capito, et sur

celle d'Ignace Grapp , historien de L'auteur a publié plusieurs collections Wurzbourg, Ces notices se rapporsur l'histoire, depuis 1775 jusqu'en tent à l'histoire de la réformation ; 1794. La dernière était un magasin elles sont confirmées par les lettres historique, littéraire, bibliographique, rares.ebautographes du XVIe siècle dont la continuation a été interrompue qui font le sujet du 74. mémoire , et par la guerre en Suisse , et que l'auteur qui se trouvent dans la bibliothèque reprend sous le tiire que nous venons de l'église de Neustadt sar Taisch. d'indiquer.

Les deux premières sont du chanccLe premier volume consiste en treize lier George Vogler qui a assisté avec mémoires. Le premier concerne le com- le. Marcgrave aux conférences de merce des villes anséatiques avec la Worms ; trois autres lettres sont de Suede et les alliances formées parelles, Luther même , dont l'une adressée à par J. D. Flintenberg, mémoire cou- Melanchton; la dernière est d'un éluronné, et inséré dans le second volume diant de Wirtemberg, el relative à la des Kongl. Witterhets, historie och sensation produite par la mort de antiquitete academiens Handlingar, Luther.

Second mémoire sur l'université de 8) Encore des fischartiana, par Goettingue, ses professeurs, ses M. Ring de Carlsrouh. On y trouve bibliothèques, en l'an 1775, continua la moitié du poëme trés-rare , le tion des notices sur quelques biblio- vaisseau heureux de Zurich. " thèques particulières , insérées dans le ) Observations sur la dénomimagasin bibliographique. On y trouve nation des jours et des fétes dans grand nombre d'anecdotes aqusantes le moyen age , accompagnées de sur Gessner , Mosheim, Gebauer, quelques questions et doutes adresHermann, Hollmann , etc, telles que sées aux diplomates modernes. celle-ci: «A l'occasion de l'anniversairc. 10) De l'imprimerie d'Ungnad, o de l'université, le chancelier Mos- accompagné de quelques documens * heim refusa d'y paraître , sous prém par am Ende , morceau relatif á * texes qu'il n'était pas encore décidé l'impression des livres en langue slave, * s'il aurait le pas sur les comtes, dont qui a eu lieu dans le pays de Wire - il y avait alors trois à Goettingue, temberg , dans le seizième siècle. .

11) Supplément biographique à l'Al- l'usage des allemands, par Na, lemagne littéraire ; notice sur la vic B. Lange, secondes sédition, du chancelier Springer & Rinteln.

revue et considérablement augs 12) Anecdote concernant le car dinal Quirin i et 13). tableau genes

mentée, par H. P. Abrtihanson.' rål des naissances, mariages et des 705 pages in-8. Copenhague. cès des principautés d' Anspach et Proft. Vini ilin ai 181671 de Barauth du premier Novembre 1797 au 31 Octobre 1798.; 'r .M. Abrahamson, a tellement re

. . fondu et augmenté celle grammaire, . Caledonia ; Caledonia , par l'au- qu'elle présente un cours complet de teur des soirées d'été, ż tomes la langue danoise, et qu'il ne reste du

travail de son prédécesseur Lange, que in-8. Hambourg, Hoffmann.

la division générale. La grammuire de 2 rxd. 16 gr.

ce dernier n'était d'ailleurs qu'un ma

nuel destiné à l'usage des écoles"; aug. L'auteur des Soirées d'été est Mad!

menté d'une, chrestomathie et d'un Harmes, congue par les belles poésies vocabulaire portatif. Celle-ci, au conqu'elle a publiées sous le nom de traire, est destinée aux instiruteurs er Mlle. de Berlepsch. En 1800, elle aura lecteurs qui ont déjà fait quelques entreprit un voyage dans une partie progrés. Elle est divisée en trois parties, de l'Écosse, et les observations qu'elle dont la première traite des principes a eu occasion de faire , ont fourni généraux de la grammaire ; la seconde le sujet de cet ouvrage. Ces obser de l'étymologie, et la troisième de la vations' poricot sur les beautés et les syntaxe. L'auteur a ajouté, à la fin, curiosités de la nature , les moeurs une collection d'idiotismes ou de prodes habitans, la qualité du sol, la verbes allemands', 'accompagnés de culture de l'a terre, les fabriques etc. phrases, ou de proverbes équivalenser Quant aux phénomènes de la nature, Danois.' Cette collection est tirée de qu'elle n'a pu observer , son compa- celles publiées par Lange et Tode, et gaon de voyage, M. Macdonald y augimentée d'une centaine de nouveaux, å suppléé, par des descriptions exactes proverbes, classés méthodiquemeat, de Siaffa et d'autres endroits remarquables. En parcourant les contrées célébrées dans l'es' poésies d'Ossian. Handbuch der italiaenischen elle a eu soui eat occasion de revenir sprache und litteratur ; Manuel our ses charits', et en donne quelques de la langue et de la littérature es-heureuses. : italienne, ou choix.de mors

i ceaux intéressans en prose et English encyclopædio'; Encyclo

en vers , tirés des meilleurs aupedie anglaise , ou collection de leurs italiens, avec des notices traités sur toutes espèces de sur leur vie et leurs ouvrages sciences et d'arts, recueillis', par L. Ideler; partie poétique. dans les meilleurs ouvrages mo- Ire. et IIe. sections. 456 et 532 dernes. I'vol.' in -4; accom- . grand in-8. Berlin. Froehlich. pagné de près de 400 planches. , 3 rxd. 8 gr. Londres. Kearsley, 15 liv. st. 1

in isseoses ETUDE DES LANGUES.

Ceite collection est destinée pour dé's es lecteurs déjà formés, et connaissant la

langue, qui désirent se familiariser avec. Dänische sprachlehre für deut. les meilleurs productions de la literature che; Grammaire Danoise, à de l'Italie. L'éditeur , par conséquent,

Journal de la littérature étrangère III'. année. No, 5. Gg*.

imitation

« PreviousContinue »